Le SEO, élément fondateur pour la visibilité sur le web

Le SEO, élément fondateur pour la visibilité sur le web

Le SEO : Un investissement marketing qui porte ses fruits

Le webmarketing compte un bon nombre de solutions afin d’améliorer sa visibilité. Il est vrai que l’on peut passer par des blogs, des sites de renom, dans de la publicité de type display ; ou bien encore dans de l’Adwords pour avoir des effets bénéfiques sur le trafic assez rapidement pour attirer le plus d’internautes possible sur son propre site. Un investissement qui parfois peut dépasser les 3 000€ (selon la puissance et la notoriété du site). Augmentant in-fine le trafic et la probabilité que de nouvelles commandes se concrétisent (si toutefois nous avons un site e-commerce).

Cependant, il est à noter que 90% des clics sur la première page de résultats de recherche de Google sont effectués sur des liens naturels (qui font office de SEO, ou référencement naturel). Le SEA passe donc en second dans l’esprit des internautes. C’est un point important à relever. De plus, la part des clics est également répartie sur les différentes pages de résultats allant de la 1ère à la 10e page.

Étude menée aux États-Unis et au Canada concernant la Répartition des clics selon la société Chitika

Face à de tels résultats on ne peut qu’accepter le fait que faire partie de la 1ère place est tout simplement primordial si l’on souhaite être vu sur les moteurs de recherches (nous ne parlerons que de Google puisqu’il représente la quasi-globalité des parts de marché).

Et pour cause, en SEO, les trois premières positions de la première page représentent 61.5% des visites totales ! Soit 32.5% pour la 1ère place, 17.6 pour la 2e place et 11.4 pour la 3e place. Tout se joue donc sur la première page et sur le Top 3 à 5 (pour aller jusqu’à 75% des recherches organiques globales). On observe donc encore une fois que le SEO est fondateur dans l’acquisition de trafic et donc dans sa recherche de visibilité sur le web.

Il faut alors rechercher cet objectif et mettre en place des solutions de SEO. Elles passent par des prestations techniques qui mèneront à bien le positionnement du site web du client dans les premières positions de Google sans user d’un autre levier webmarketing. Pour se faire, et comme dit précédemment le site en question doit répondre à plusieurs critères pertinents afin que Google puisse le positionner au mieux. Des critères « on site » et des critères « off sites ».

Des critères « on site »

Google, en SEO, propose 200 critères pour qu’un site puisse être positionné de la meilleure façon, mais nous présenterons les grandes lignes afin de comprendre plus simplement. Pour avoir une structure de site la plus parfaite possible, les critères se composent de la façon suivante :

·         Une bonne hiérarchie du site dans la construction des H1-H2-H3 (que sont les gros titres et sous-titres).

·         De bonnes tailles de balises Titles (50 à 55 caractères) et meta descriptions (150 à 160 caractères) avec en leur sein les mots clés travaillés ciblés.

·         Codage simplifié pour avoir un temps de réponse rapide et pour faciliter la compréhension de Google et son analyse du site.

·         Avoir un contenu rédactionnel important et dont la qualité sémantique est recherchée (un mot clé principal travaillé par page).

Ses critères principaux du SEO aideront Google à mieux positionner les pages d’un site lorsque les robots d’analyse passeront dessus pour l’analyser. Le « squelette » et le contenu forment donc environ 20 à 30% du total d’actions que l’on peut mettre en œuvre pour aider le site à mieux se positionner. En effet, le restant fait partie du « off site ». C’est-à-dire la notoriété, la popularité qu’a le site auprès des autres sites.

Des critères « off site »

Appelé aussi « Netlinking » ou le fait de faire du « NetBuilding », c’est par ce biais qu’un site pourra mieux se positionner en SEO. En effet, avec le référencement naturel de Google, la pertinence de popularité correspond entre 70 à 80% des critères principaux de positionnement. Elle consiste à créer de manière plus ou moins artificielle des liens sur des sites Internet. Mais pas n’importe quels sites !

Ces derniers doivent avoir beaucoup de contenu, qu’il soit pertinent également et intéressant pour l’internaute, qu’il se charge plutôt rapidement, qu’il ait un bon codage HTML, un site propre dans son arborescence, etc.

Effectivement, il est indispensable de contrôler l’acquisition de liens sur le Web en SEO. Ces derniers influencent de manière positive ou négative le positionnement des pages d’un site dans les résultats des moteurs de recherche. Un outil gratuit aide à identifier une partie des backlinks obtenus sur la toile, il s’agit de Google Webmaster Tools. Mais il n’est pas exhaustif, il est alors préférable de se tourner vers des solutions comme Majestic SEO ou Ahrefs qui elles aussi permettent l’analyse et la visualisation des liens obtenus ou perdus selon une date donnée. Majestic SEO a aussi la capacité de présenter ce que l’on appelle le Trust Flow, c’est-à-dire par la représentation d’un nombre qui justifie sa qualité (et donc sa pertinence) auprès de Google.

Exemple des données du site « museedeslettres.fr » d’après le site Majestic SEO

Plus un site aura un Trust Flow élevé, en SEO, et plus Google lui accordera un certain intérêt et une pertinence plus ou moins élevée. Un site ayant un Trust Flow au-dessus de 10 commencera à être intéressant. Au-delà de 20 il sera non seulement pertinent mais à ceci s’ajoute que plus son chiffre sera élevé plus il sera puissant. L’intérêt vous l’aurez compris est de faire en sorte que des sites de ce type ayant un TF le plus élevé possible puisse « parler » de votre site web. Rentre en compte également la thématique du site. Il faut que le site (que cela soit un blog ou bien un forum) dont le backlink est présent (qui pointe vers votre site) soit dans une thématique similaire de votre site. Autrement dit, le Trust Flow de votre site risque de ne pas augmenter, pire il risque de diminuer dans le temps.

Le Citation Flow quant à lui fait référence à la quantité de backlinks de qualité qui pointent vers votre site web. Plus un site dispose de liens entrants et plus son citation flow sera élevée.

La quantité de liens est tout aussi importante. En effet, le fait d’avoir un bon nombre d’entre eux qui pointent vers votre nom de domaine et vos pages permettra à Google d’augmenter sa satisfaction de pertinence auprès de vous. C’est un facteur crucial dans le positionnement. Tout comme la qualité des ancres utilisées qui fait partie des critères de sélection de Google. Il faut à peu près 1 tiers d’ancre optimisée pour 2 tiers d’ancres non optimisées. Il faut également essayer de les varier car trop de similitudes sont mauvaises et Google n’appréciera pas. Il peut amener un impact négatif par une pénalité car considéré comme du Spam.

 

Combien de temps faut-il concrètement pour avoir des résultats ?

Comme dit précédemment, il faut un minimum de 4 mois avant de commencer à constater un début de résultats de référencement naturel concernant les actions qui ont mené en amont. En effet, ce qui fait le positionnement d’un site c’est avant tout grâce à Google. Il faut un certain temps avant que les robots puissent passer sur le site pour l’analyser et voir s’il y a eu des modifications autant sur la structure interne que sur les liens externes. D’autant plus que ces derniers prennent beaucoup plus de temps en termes de délais.

Il est tout de même bon à savoir en SEO que Google s’impose volontairement un temps d’attente qui s’étend sur plusieurs semaines. L’objectif étant d’accumuler les informations et modifications d’un site pour les résultats de recherche. Google souhaite tout simplement brouiller les pistes pour que les référenceurs et les webmasters ne puissent pas avoir connaissance des éléments qui puissent positivement affecter un site. Et cela peut se comprendre… Google ne souhaite tout simplement pas être une plateforme de spam SEO dont le seul intérêt d’un site web est le positionnement. Afin d’y remédier, le moteur de recherche a même été jusqu’à déposer un brevet qui dans le contexte permet à une page web de monter et descendre plusieurs fois dans les résultats avant de prendre sa position « finale » pour que si des actions ont été menées dans le but unique d’une optimisation SEO, l’impact soit moins ressenti.

D’autres critères font qu’il y aura aussi un impact plus ou moins rapide est important dans le positionnement d’un site. Nous avons par exemple l’âge du nom de domaine par rapport à son ancienneté de création, sa taille (à savoir la puissance que le site dispose en termes de contenu et de linking interne) et on peut aussi parler du secteur d’activité qui est un élément crucial dans le temps d’attente. On peut l’observer sur les premiers résultats d’une prestation de référencement naturel. Plus la concurrence est forte et plus il sera difficile et long de bien se positionner.

 

Prendre son temps et être patient, là est le secret d’un SEO de qualité dont les résultats se feront ressentir inévitablement à moyen et long terme. Il faut mettre de son côté tous les atouts (via les critères de qualité) requis par Google et attendre que la recette puisse prendre effet en laissant le temps prendre à feu doux. Si toutes les actions ont été correctement mises en place, il y aura forcément des répercussions positives au bout du compte.

Leave a comment

Send a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *